العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Lutte contre le réchauffement: 2017, l'année du doute

Lutte contre le réchauffement: 2017, l

Du retrait américain de l'Accord de Paris, à la COP23, en passant par les catastrophes météorologiques extrêmes et les rapports accablants sur l'état du climat, l'année écoulée aura été éprouvante.

La communauté internationale réussira-t-elle à enrayer le réchauffement climatique ? Si en 2015 et 2016, les COP de Paris et Marrakech avaient réussi à apporter une réponse enthousiaste et unanime à cet énorme défi, le bilan de l'année 2017 est lui beaucoup plus mitigé.

Le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris a jeté un froid sur l'optimisme général et les scientifiques ont publié plusieurs rapports alarmants. Selon eux, les vagues de chaleur précoces et les fortes sécheresses enregistrées l'été dernier sont directement liées aux activités humaines et à leurs émissions de gaz à effet de serre qui dérèglent le climat. L'Organisation météorologique mondiale estime ainsi que 2017 est l'une des années les plus chaudes jamais enregistrées, en dehors des périodes touchées par le phénomène El Niño.

Le programme des Nations unies pour l'environnement tire lui la sonnette d'alarme de façon radicale: si nous continuons ainsi, explique-t-il en sustance, alors la bataille pour le climat sera perdue. Actuellement, les engagements pris par les Etats ne permettent pas du tout de limiter le réchauffement à 2°C d'ici la fin du siècle, nous serons plutôt à 3 ou 4°C de plus selon l'agence onusienne... Ce qui serait une véritable catastrophe pour la planète et pour la vie humaine. 

C'est sur cette toile de fond inquiétante que s'est tenue la COP23 de Bonn, présidée par les Iles Fidji, suivie un mois plus tard par le One Planet Summit de Paris, destiné à préciser les mécanismes de financements pour aider les Etats vulnérables à d'adapter aux conséquences, déjà à l'oeuvre, du réchauffement climatique. 

إضافة تعليق

حلقات أخرى