آخر الحلقات

الأكثر استماعا

#
samedi 10 nov. 2012

Les cabinets locaux se développement et s’imposent de plus en plus en Afrique subsaharienne. Signe de certaines mutations de l’informel vers le formel. Signe d’une activité économique foisonnante. Et preuve qu’il n’y a pas que les cabinets internationaux pour défendre les intérêts africains. On en parle avec Maître Mohammed Salim Kanjo, avocat à Dakar, et l'un des pères fondateurs de l’OHADA, l’Organisation de l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires.