العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

2050: dans l'enfer des villes surpeuplées

2050: dans l

Selon des experts de l'ONU, les deux tiers de la population mondiale vivront en zone urbaine en 2050; une perspective inquiétante en termes de saturation et de pollution.

L'urbanisation du monde s'accélère à vitesse grand V selon le dernier rapport du Département des affaires économiques et sociales de l'ONU. D'ici 2050, 2 milliards et demi de personnes en plus devraient s'installer en zone urbaine, et 68% de la population mondiale vivra alors en ville, soit deux personnes sur trois. 

Le rapport précise que cette urbanisation galopante se concentrera en Inde, en Chine, et au Nigéria: à eux trois ces pays représenteront 35% de la croissance prévue au niveau de la population urbaine mondiale. Entre temps le nombre de mégapoles (les villes de plus de 10 millions d'habitants) devrait passer de 31 à 43, et la plupart d'entre elles devraient se situer dans les pays en développement. 

Sur quoi se basent ces perspectives d'évolution ? Quelles seraient les conséquences sur les modes de vie des citadins du monde en terme de transport, de logement, de consommation d'énergie et de pollution? Pour répondre à ces questions, nous recevons Yves Cochet, Président de l'Institut Momentum et ancien Ministre français de l'aménagement du territoire et de l'environnement. Ce spécialiste des questions démographiques se montre très prudent sur la fiabilité des projections de l'ONU et estime qu'un phénomène d'"exode urbain" gagnera les pays développés; une sorte de "retour à la campagne" pour échapper à "l'enfer des villes". 

إضافة تعليق

حلقات أخرى