العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Page Web

Amaury BARADON

News, Buzz et dossiers de la semaine. "La page web", c'est le rendez-vous hebdomadaire tout public dédié au net dans tous ses états. Que vous soyez néophyte ou internaute aguerri (e). Que vous aimiez les sujets sérieux ou bien juste profiter de votre connexion sans vous cassez la tête, "La Page Web", c'est pour vous.

جميع الحلقات

17/09/2017
10/09/2017
25/06/2017
18/06/2017
11/06/2017

WWDC 2017 : Apple se remet sur les rails

L’Apple Worldwide Developers Conference, ou WWDC, est chaque année un événement très attendu, puisque la marque à la pomme y présente ses nouveautés aux développeurs. Elle était d'autant plus scrutée cette année que les dernières keynotes du groupe avaient déçu, les observateurs leur reprochant leur manque d'innovation, et que l'iPhone 7, tant d'un point de vue technologique que de succès commercial, n'a pas vraiment rassuré. La société, qui a toujours les reins financiers solides, se devait de redresser la barre. Elle a ainsi lors de cette conférence présenté, côté software, ses derniers ajouts pour ses systèmes d'exploitation, avec un intérêt porté notamment à l'intelligence artificielle et la réalité augmenté. Côté hardware, elle souhaite donner une nouvelle impulsion à des produits laissés de côté ou qui n'avaient pas rencontré le succès escompté, tels que l'Apple Watch, iPad ou encore l'iMac, avec une version pro repoussant les limites. Et un nouveau produit vient s'ajouter au catalogue : l'HomePod, enceinte intelligente équipée d’un assistant personnel comme l’Amazon Echo ou le Google Home, un marché en plein essor. Alors, cette WWDC a-t-elle rassuré sur l'avenir d'Apple ? On y répond cette semaine avec Paolo Garoscio, journaliste à Economie Matin, site d’information économique qui collabore notamment avec le site d’actualité technologique Clubic.

04/06/2017
28/05/2017
21/05/2017
14/05/2017
07/05/2017

Une fin de campagne française sur fonds de piratage et de fake news

C’est un événement qui est survenu juste avant la fin de la campagne officielle du second tour de la présidentielle française : les Macron Leaks. Le parti du candidat centriste, « En Marche », a été la cible d’un piratage massif et coordonné d’informations internes, via un hacking de boîtes mail personnelles et professionnelles de plusieurs responsables du mouvement. Résultat : plusieurs gigaoctets de données ont été dérobés, et diffusés sur Internet. Très vite, le parti lui-même, la Commission de contrôle de la campagne ainsi que certains médias ont mis en garde contre l’insertion potentielle de documents factices dans la masse de ceux qui ont été publiés. Car les fausses informations - ou « fake news » en anglais - montées de toutes pièces pour nuire à un candidat auront été pratique courante durant cette campagne. Ces derniers jours, elles ont été très nombreuses et parmi elles, celle selon laquelle Emmanuel Macron posséderait un compte offshore quelque part aux Bahamas… En réalité, il s’avère que ceux qui ont relayé cette fausse rumeur sont les mêmes que ceux qui ont catalysé la diffusion des Macron Leaks, et les deux « affaires » trouvent leurs origines à l’étranger. On en parle cette semaine avec Nicolas Vanderbiest, assistant au département de communication à l’Institut catholique de Louvain, en Belgique, et auteur d’un site d’analyse des crises et des phénomènes d’influence, Reputatio Lab. Il notamment étudié les fake news qui ont ponctué la campagne présidentielle française et nous livre ses analyses.

23/04/2017
16/04/2017
09/04/2017
02/04/2017
26/03/2017
12/03/2017
05/03/2017
19/02/2017
12/02/2017
05/02/2017
29/01/2017
22/01/2017
15/01/2017
08/01/2017
25/12/2016
18/12/2016