العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Un attentat suicide revendiqué par l'EI fait cinq morts à Bagdad

Un attentat suicide revendiqué par l

DR

Cinq personnes ont été tuées jeudi avant l'aube dans une attaque suicide revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) contre des cafés à Bagdad très fréquentés durant le ramadan, selon des sources policières.

Aux environs d'une heure du matin, "un kamikaze a fait détoner sa ceinture d'explosifs" près d'un jardin public où des familles étaient attablées pour le "souhour", la dernière collation avant le début du jeûne avec le lever du soleil, a indiqué le commandement des forces de sécurité dans un communiqué.  

Cette attaque est la première du mois de jeûne musulman dans la capitale irakienne.     En arrivant aux abords du jardin dans le quartier majoritairement chiite d'Al-Chola, dans le nord de Bagdad, l'assaillant a été repéré et aussitôt "encerclé par des policiers".     Mais il a réussi à faire détoner ses explosifs. Une femme, une fillette et trois membres de la police ont été tués et 16 personnes blessées, a précisé à l'AFP un officier de police sous le couvert de l'anonymat.  

Parmi les policiers tués se trouve le premier lieutenant Rami Dhaher, officier du renseignement policier, salué comme un "héros" par la presse locale.  

Fait rare, le nom de ce policier est mentionné dans le communiqué de l'EI qui a revendiqué l'attentat.   Sur place, des employés municipaux se sont employés à nettoyer les trottoirs des taches de sang, de restes humains et des éclats de vitres de voitures soufflées par l'explosion. Des véhicules policiers criblés d'éclats ont été dégagés des abords du jardin public.

La période du ramadan a été ces dernières années ensanglantée en Irak par des attaques perpétrées par des extrémistes. L'Irak a déclaré en décembre la victoire sur l'EI mais des cellules clandestines terroristes continuent de perpétrer des attaques, notamment en périphérie nord de Bagdad.    

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا