العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Tunisie: six mois de prison après une rumeur sur le décès du président

Tunisie: six mois de prison après une rumeur sur le décès du président

DR

Deux Tunisiens ont été condamnés à six mois de prison ferme pour avoir propagé une rumeur sur le décès du président Béji Caïd Essebsi, 91 ans, en utilisant le logo de la chaîne France 24, a annoncé jeudi un responsable judiciaire.

Les deux hommes ont été reconnus coupables mercredi d'"offense au chef de l'Etat" et de "propagation de fausses informations", a déclaré à l'AFP le porte-parole du tribunal de Jendouba (nord-ouest), Noureddine Habbachi.     Les deux coupables, un agent d'accueil de 29 ans et un fonctionnaire de 30 ans ont aussi écopé d'une amende de cinq mille dinars chacun (1.700 euros), a-t-il ajouté.    

En novembre, une publication sur Facebook frappée d'un logo de la chaîne France 24, qui s'est avérée être montée de toutes pièces, a faussement annoncé la mort du président.  Un responsable de la présidence avait rapidement démenti et promis une action en justice. La chaîne France 24 a quant à elle déploré l'utilisation de son logo "pour publier de fausses nouvelles en Tunisie" et indiqué avoir déposé une plainte contre X "face au préjudice subi".  M. Essebsi, qui a eu 91 ans fin novembre et apparaît régulièrement en public, est avec la reine d'Angleterre Elizabeth II l'un des deux seuls chefs d'Etat nonagénaires au monde.    

Il était devenu fin 2014 le premier chef de l'Etat démocratiquement élu au suffrage universel de l'histoire de la Tunisie, près de quatre ans après la révolution qui déclencha le Printemps arabe.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا