العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Première tournée au Proche-Orient pour le nouveau chef de la diplomatie américaine

Première tournée au Proche-Orient pour le nouveau chef de la diplomatie américaine

DR

Le nouveau chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, entame samedi sa première tournée au Proche-Orient auprès d'alliés-clefs des Etats-Unis, après avoir rencontré les membres de l'Otan à Bruxelles.

Durant cette tournée de trois jours, M. Pompeo se rendra en Arabie saoudite, en Israël et en Jordanie, des opposants régionaux aux visées de l'Iran, pour des entretiens avant la décision attendue le 12 mai du président américain Donald Trump à propos de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran.  

M. Pompeo assure que le président n'a pas encore pris sa décision. Fervent opposant à cet accord signé en juillet 2015, M. Trump doit annoncer le 12 mai s'il "déchire" ce texte âprement négocié entre l'Iran et les grandes puissances (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne), comme il l'a maintes fois promis.    

Mais l'ex-chef de la CIA, qui s'était envolé pour Bruxelles à peine investi jeudi comme 70e secrétaire d'Etat américain, a également une autre mission, plus personnelle: montrer, fort du soutien de M. Trump, que la diplomatie américaine est de retour après le mandat compliqué de Rex Tillerson, brutalement limogé en mars qui n'était, lui, jamais parvenu à se gagner la sympathie de M. Trump.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا