العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Pays-Bas/Turquie: la crise s'étend

Le ministre turc des Affaires étrangères a tenu un meeting dimanche à Metz, en France, durant lequel Mevlüt Cavusoglu s'en est pris aux-Pays-Bas, qualifiés de "capitale du fascisme. Suite aux tensions opposant Ankara à des pays européens, le Premier ministre danois a proposé de reporter une visite au Danemark du Premier ministre turc.

Le chef de la diplomatie turque a participé, dimanche, à un meeting à Metz à l'invitation de la branche lorraine de l'Union des démocrates turcs européens (UETD). Malgré les avertissements de Paris, appelant à "éviter les excès et les provocations", Mevlüt Cavusoglu a qualifié les Pays-Bas de "capitale du fascisme".

François Fillon a accusé François Hollande de rompre "la solidarité européenne" en autorisant ce meeting, estimant qu'"une position commune aurait dû prévaloir pour gérer les demandes turques".

Pour sa part, le Danemark a proposé de repousser la visite du Premier ministre turc, prévue fin mars. Le Premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen a estimé, dans un communiqué, qu'une visite du Premier ministre turc pourrait être perçue comme la manifestation "d'une vision plus complaisante" de son pays quant à l'évolution politique en Turquie. Il a donc proposé à son homologue turc Binali Yildirim de reporter sa visite au Danemark. 

Ecoutez l'analyse d'Alican Taïla, enseignant-chercheur : 00:00:59

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا