انظر أيضا

آخر المقالات

Nouveau vol d'essai mercredi pour la fusée de tourisme spatiale Blue Origin
Sciences et Technologies

Nouveau vol d'essai mercredi pour la fusée de tourisme spatiale Blue Origin

Blue Origin, la société spatiale du patron d’Amazon Jeff Bezos, en concurrence avec Virgin Galactic pour emmener des touristes dans l’espace, réalisera mercredi le dixième vol d’essai de sa fusée.

Blue Origin lancera sa fusée New Shepard mercredi à partir de 14H50 GMT depuis son pas de tir au Texas. Elle transportera seulement des expériences scientifiques parrainées par la Nasa.   La petite fusée a franchi l'an dernier la frontière de l'espace, fixée par convention internationale à 100 kilomètres, à la ligne dite de Karman. Elle était montée à 107 km en avril 2018.  

 Elle doit accueillir un jour six passagers, pour un voyage total de 11 minutes. La fusée décollera alors à la verticale, puis la capsule habitée se séparera et continuera sur sa trajectoire, au-dessus de la frontière de l'espace, avant de retomber vers la Terre. La chute sera freinée par des parachutes. Le premier étage de la fusée et la capsule sont conçus pour être réutilisables d'un vol à l'autre.     Virgin Galactic, du milliardaire britannique Richard Branson, développe de son côté un vaisseau-fusée qui est largué par un avion porteur et est commandé par deux pilotes.  

Le 13 décembre 2018, pour la première fois, Virgin Galactic a annoncé avoir franchi la frontière de l'espace… mais telle que définie par l'armée américaine, plus basse que la limite internationale, c'est-à-dire 80 km. Le vaisseau est monté à 82,7 km exactement.

  Les deux sociétés ne sont pas encore prêtes à accueillir des passagers, leurs engins n'étant pas encore parvenus au terme de leurs essais. Blue Origin n'a jamais envoyé d'humains à bord. Chaque patron affirme vouloir privilégier la sécurité, mais l'avancée des essais de chaque société, ainsi que des annonces de leurs responsables, semblent indiquer qu'ils visent l'année 2019 pour les premiers vols habités réguliers.

Virgin, dont le patron a maintes fois annoncé, depuis des années, le début de ces vols, a déjà vendu des centaines de billets, à 250.000 dollars la place. Blue Origin n'a pas annoncé de prix.