انظر أيضا

آخر المقالات

Mezouar souligne à Nouakchott le rôle du secteur privé dans le renforcement des choix stratégiques du Maroc et de la Mauritanie
المغرب العربي

Mezouar souligne à Nouakchott le rôle du secteur privé dans le renforcement des choix stratégiques du Maroc et de la Mauritanie

Le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), M. Salaheddine Mezouar a mis en relief, lundi à Nouakchott, le rôle des secteurs privés marocain et mauritanien dans l’accompagnement des choix stratégiques des deux pays.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d'un entretien avec le Premier ministre mauritanien, M. Mohamed Salem Ould El Bechir, en compagnie d’une délégation d’hommes d’affaires marocains prenant part au Forum économique mauritano-marocain dont les travaux se déroulent actuellement à Nouakchott, M. Mezouar a indiqué que les discussions ont été axées sur les voies et moyens de dynamiser la coopération bilatérale et de la renforcer dans les différents domaines, notamment entre les secteurs privés des deux pays.

Le président de la SGEM a qualifié de 'constructif' cet entretien qui a largement reflété la solidité des liens entre les deux pays frères en mettant l’accent sur les voies et moyens de dynamiser les relations entre les secteurs privés, surtout aux plan de l’investissement, de la création d’un environnement favorable et l’accompagnement des choix stratégiques des deux pays.

Au sujet du partenariat entre les deux secteurs privés, il a précisé que les deux parties ont identifié un certain nombre de secteurs jugés prioritaires comme l’agriculture, la pêche, l’habitat et le tourisme, ainsi que d’autres domaines pour tirer profit des richesses que recèlent les deux pays.

Des commissions de travail ont été créées au cours de la rencontre pour préparer la prochaine session de la Commission mixte de coopération qui donnera lieu à l’annonce de la formation d’un Comité chargé de susciter une impulsion économique au niveau d’un certain nombre de secteurs publics et privés, a-t-il soutenu.

M. Mezouar a également insisté sur la nécessité de lancer une liaison maritime et de faciliter le trafic entre les deux pays au niveau des routes et du raccordement entre les réseaux électriques et Internet.

'La rencontre était l’occasion de souligner la forte volonté d’impulser la coopération entre les deux pays et leurs deux secteurs privés, afin de développer des partenariats mutuellement bénéfiques, en plus de l’élaboration d’une stratégique permettant au deux pays de bâtir leur espace d’appartenance géographique, a-t-il encore souligné.