العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Les constructeurs automobiles demandent à Trump des normes moins sévères

Les constructeurs automobiles demandent à Trump des normes moins sévères

DR

Les patrons de 18 grands constructeurs automobiles ou de leurs filiales américaines ont demandé au Président Donald Trump de revoir les normes d'économie que l'administration Obama avait imposées à échéance de 2025.

Les dirigeants de Genral Motors, de Ford et des filiales américains de Toyota, Nissan et Volkswagen, ont invité Trump à revenir sur ce projet, notant que les nouvelles normes “pourraient freiner les niveaux de production futurs, mettant en péril des centaines de milliers, voire un million, d'emplois".

Les nouvelles normes résultaient d'un accord conclu en 2011 entre l'administration Obama et les constructeurs automobiles. Elles couvraient les années modèle 2012-2016 et visaient à réduire la consommation de carburant

Scott Pruitt, le candidat désigné par Trump pour prendre la tête de l'Agence américaine de protection de l'environnement, a indiqué lors d'une audition au Sénat qu'il réexaminerait la décision de l'administration Obama.

إضافة تعليق

انظر أيضا