العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le Maroc signe un accord avec le Royaume-Uni sur le système des écoles britanniques au Maroc

Le Maroc signe un accord avec le Royaume-Uni sur le système des écoles britanniques au Maroc

DR

Le Maroc et le Royaume-Uni ont signé, jeudi à Londres, un accord visant à fixer les conditions régissant la création, l’ouverture et la gestion des écoles britanniques au Maroc.

Signée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et son homologue britannique, le Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et au Commonwealth, Boris Johnson, en marge de la première session du dialogue stratégique Maroc-Royaume Uni, cet accord est une reconnaissance de l'excellence des relations de longue date unissant Rabat et Londres.

Elle traduit également l'importance de l’éducation nationale dans le développement national et la volonté des deux parties à jeter les fondements d'une compréhension exemplaire entre les peuples des deux Royaumes à travers la promotion de la culture et la langue des deux pays. Elle rensigne aussi sur la convinction des deux pays selon laquelle le renforcement d'une coopération mutuellement bénéfique dans le domaine de l'éducation est de nature à faciliter la réalisation des objectifs escomptés.

En vertu de cet accord, qui se veut l'aboutissement de la volonté commune de consolider les liens établis entre les institutions d’enseignement des deux pays à travers la création des écoles britanniques au Maroc, et ce conformément aussi à l’accord signé entre les deux Royaumes le 27 octobre 1980, les écoles britanniques fonctionnent dans le cadre du respect des lois et règlements en vigueur au Maroc.

L'accord stipule que "l’école britannique" au Maroc est une institution d’enseignement scolaire (primaire et secondaire) qui offre un programme suivant le modèle de l’enseignement britannique.  Cette institution, dont le nom et l’adresse doivent être inscrits à "la liste des écoles britanniques" reconnues par l’ambassade du Royaume-Uni à Rabat et le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, doit être au préalable accréditée par le ministère de l'Enseignement britannique. Les écoles à connotation ou caractère religieux sont exclues de cette convention.

La création de toute école britannique au Maroc ou l’ouverture d'une filiale d'une école britannique établies dans le Royaume ne peut avoir lieu qu'après l’échange de mémorandums diplomatiques entre le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale au Maroc et l’ambassade du Royaume-Uni à Rabat. Aussi, les batiments des écoles britanniques doivent répondre aux normes de sécurité et de santé stipulées dans la législation marocaine.

  Le troisième article de la convention stipule également que les conseils d’administration et les administrations des écoles britanniques doivent collaborer avec les autorités d’enseignement marocaines compétentes et que les attestations scolaires délivrées par les écoles britanniques et reconnues par le Centre national britannique chargé d'information sur la reconnaissance des aptitudes scolaires et des équivalences "GCSE" ou "A Level", doivent être reconnues par le Maroc conformément aux règlements en vigueur dans le Royaume.

Selon le même article, la priorité d'accès à ces écoles est accordée aux enfants de la communauté diplomatique britannique. Ces écoles accueillent également les élèves marocains, ainsi que les enfants de citoyens de pays tiers résidant au Maroc temporairement ou en permanence.  En vertu de cet accord, les écoles britanniques offrent un programme d’étude en conformité avec les normes des écoles en Angleterre dans le domaine de l’éducation.  

Ces programmes comprennent, sur la base d'une règle unifiée et globale de l'ensemble des niveaux, un élément éducatif dédié aux élèves marocains, y compris les binationaux, dans la langue arabe, la culture marocaine, ainsi que l’histoire et la géographie du Maroc. Ces programmes font l’objet d’une coordination entre les dirigeants des écoles britanniques et les autorités éducatives marocaines compétentes. Ces cours sont donnés par des professeurs marocains.

Par ailleurs, l’article 13 stipule que le gouvernement britannique accorde, sur la base du principe de réciprocité, le même traitement accordée conformément à cet accord de la part du gouvernement marocain aux écoles britanniques, à toute école marocaine située, selon les mêmes conditions, en Angleterre, avec l’engagement et le respect total des lois britanniques locales relatives aux écoles.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا