العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Le FMI appelle le gouvernement tunisien à une «action urgente» face aux déficits

Le FMI appelle le gouvernement tunisien à une «action urgente» face aux déficits

DR

Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé, mercredi, le gouvernement tunisien à entreprendre une action urgente et des mesures décisives face au creusement inquiétant des déficits.

 Le gouvernement de Youssef Chahed doit prendre «des mesures décisives», a fait valoir le FMI dans un communiqué, en citant particulièrement «la stratégie globale de réforme de la fonction publique» et «la réduction des subventions de l'énergie».   Tout en saluant la loi de finances «ambitieuse» de 2018, adoptée samedi soir au Parlement et prévoyant notamment de réduire le déficit budgétaire à moins de 5%, l’institution de Bretton Woods a exprimé son inquiétude face à l’accentuation des «vulnérabilités macro-économiques».  

Le gouvernement tunisien a adopté un budget «ambitieux» pour 2018, souligne le FMI dans un communiqué, notant que la croissance en Tunisie s’est raffermie pour atteindre environ 2%, grâce à la relance du tourisme et du rebond de la production de phosphate s, deux secteurs vitaux de l’économie tunisienne.  

La dette publique de la Tunisie continue de grimper à 70% du PIB, le déficit commercial va atteindre un niveau record à deux chiffres, tandis que l’inflation, qui a dépassé 6% en novembre, affecte le niveau de vie, précise-t-on.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا