انظر أيضا

آخر المقالات

La Princesse Astrid, représentante du Roi des belges, pose la première pierre de la nouvelle ambassade de Belgique à Rabat
منوعات

La Princesse Astrid, représentante du Roi des belges, pose la première pierre de la nouvelle ambassade de Belgique à Rabat

La Princesse Astrid, Représentante de Sa Majesté le Roi des Belges, a procédé, mardi à Rabat, à la pose de la première pierre de la nouvelle ambassade de Belgique à Rabat.


La cérémonie de pose de la première pierre a été marquée, notamment, par la présence du Vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères et européennes, Didier Reynders, de la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta et de l'ambassadeur du Maroc en Belgique et du Grand Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur, ainsi que de plusieurs personnalités éminentes du corps diplomatique.  

S'exprimant à cette occasion, M. Reynders a relevé que la nouvelle ambassade belge au Maroc symbolisera une double ambition de la Belgique. "En choisissant le Maroc pour y construire notre première ambassade durable, nous voulons souligner aussi la durabilité des relations qui unissent les deux pays".     Ce projet architectural réinvente le Riad traditionnel marocain. Il tirera pleinement parti du climat exceptionnel et de l’ensoleillement de Rabat. Les façades seront dotées de lames de protection solaires verticales, contribuant à l’esthétique du projet et optimisant son isolation, a-t-il expliqué.  

Cette ambassade incarnera en même temps des priorités importantes de la politique étrangère maroco-belge, dont la nécessité d'un bond en avant qualitatif dans la lutte contre le réchauffement climatique, la mise en avant du savoir faire et l'innovation technologique belge et le développement d'un réseau diplomatique vers l'avenir, a souligné le ministre belge, notant qu'il s'agit de la première ambassade zéro énergie.  

Au delà de ce projet ambitieux, la mission constituera un maillon important dans les relations commerciales bilatérales, a-t-il dit, ajoutant que la coopération entre les deux pays continue à croître dans un nombre important de domaines.   De son côté, Mme Boucetta a  souligné que la pose de la première pierre de la nouvelle chancellerie de l'Ambassade de Belgique à Rabat est, à bien des égards, la traduction la plus manifeste de la volonté des deux pays de renforcer et dynamiser davantage les liens tous azimuts qui les caractérisent, remerciant le gouvernement belge d’avoir opté, dans la conception des locaux de la nouvelle chancellerie, pour un modèle écologique préconisant l’approche environnementale.  

"Aujourd'hui notre satisfaction est grande de voir notre partenariat se concrétiser davantage par des actions tangibles et des projets communs. Et la mission économique conduite par son Altesse Royale en est la parfaite illustration", a-t-elle salué.  

 En effet, étant l’une, sinon, la plus importante mission économique de la Belgique à l’étranger depuis plusieurs années, cette Mission permettra de jeter les jalons de futurs partenariats entre les opérateurs économiques marocains et belges, ce qui insufflera, assurément, la dynamique souhaitée par les deux Souverains, a-t-elle loué.  

Elle s'est, également, félicitée de la coopération multiforme et multidimensionnelle qui caractérise les relations entre les deux Royaumes, à travers un partenariat touchant différents domaines tant sur les plans politique et économique qu'aux niveaux culturel et social, réitérant l’engagement indéfectible du Maroc en faveur du renforcement et de l’enrichissement des relations bilatérales, au bénéfice des deux pays.  

La Princesse Astrid conduit une importante délégation de son pays composée de plusieurs ministres fédéraux et régionaux et quelque 400 opérateurs économiques représentant plus de 250 sociétés, dans le cadre d'une mission économique belge au Maroc organisée du 25 au 30 courant.    Cette mission a pour principal objectif d'insuffler une nouvelle dynamique aux relations économiques des deux pays. Outre la tenue du forum maroco-belge, des séminaires et de rencontres B2B, cet événement sera marqué par la signature entre les deux parties d'une vingtaine d’accords dans divers secteurs.