العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

La France commémore les pires attentats de son histoire

La France commémore les pires attentats de son histoire

Des fleurs, des bougies et un silence brisé par un mini-concert des Eagles of Death Metal: la France a sobrement commémoré lundi, et en rangs clairsemés, les attentats du 13 novembre 2015, les pires de son histoire avec 130 morts et plus de 350 blessés.

Lecture du nom des personnes tuées, dépôt de gerbe, minute de silence, échanges avec les familles de victimes: le président français Emmanuel Macron a respecté le même cérémonial sur chacun des six lieux attaqués: des cafés-restaurants parisiens à la salle de concerts du Bataclan, où jouait ce soir-là le groupe de rock californien Eagles of Death Metal (EODM).  
"I love you, je t'aime", a lancé le chanteur Jesse Hughes dans un concert surprise de seulement deux titres: "Save a Prayer", le dernier morceau entier que le groupe avait joué il y a deux ans avant que l'attaque, en plein concert, ne fasse 90 morts, puis "I Love You All The Time".  

Peu auparavant, devant la salle de concerts du Bataclan, le chef de l'Etat et son épouse Brigitte avaient salué personnellement les familles présentes. M. Macron était notamment accompagné de son prédécesseur socialiste François Hollande, qui assistait au match de football France-Allemagne au Stade de France, premier lieu à être frappé par les attaques.  

Au Stade de France, Emmanuel Macron a déposé une gerbe devant la plaque commémorative où figure le nom de Manuel Dias, seul tué dans les explosions du 13 novembre aux abords du stade.  

 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا