العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Jordanie: les islamistes reconnaissent la légitimité de la monarchie

Jordanie: les islamistes reconnaissent la légitimité de la monarchie

Le Front de l'Action islamique (FAI), principal parti d'opposition en Jordanie a souligné lundi que, contrairement à l'Egypte, l'opposition n'appelle pas à un changement de régime dans le royaume mais demande des réformes politiques, ont indiqué lundi des responsable du FAI....

"Nous reconnaissons la légitimité des Hachémites" la famille royale régnante en Jordanie, a indiqué le secrétaire général du FAI Hamzeh Mansour à l'AFP.
Il "n'y a pas de parallèle entre la Jordanie et l'Egypte", a-t-il ajouté soulignant qu'"en Egypte le peuple demande un changement de régime, or en Jordanie nous demandons des réformes politiques et des gouvernements élus".
Zaki Bani Rsheid, membre du Conseil exécutif du FAI, a pour sa part précisé que les demandes pourraient changer "si les autorités n'agissent pas rapidement".
Selon M. Rsheid, une délégation du FAI a rencontré dimanche le Premier ministre Samir Rifaï. "Une pétition réclamant notamment la démission du gouvernement, l'amendement de la loi électorale, la formation d'un gouvernement de salut national et l'élection du Premier ministre" lui a été remise, selon le responsable.
M. Mansour a affirmé qu'il s'agit d'"un début de dialogue". "Le roi a reçu le message du peuple, il l'a bien assimilé et nous espérons qu'il agira rapidement", a-t-il ajouté. Le roi Abdallah II recevra bientôt en privé une délégation du FAI pour écouter leurs doléances, a indiqué à l'AFP un responsable jordanien.
Abdallah II s'était entretenu mercredi avec le président du Sénat Taher Masri et des responsables de la chambre haute, et avait promis "d'aller de l'avant" dans les réformes politiques et économiques dans le royaume en proie à un mouvement de grogne contre l'inflation et le chômage.
Le départ du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali mi-janvier sous la pression de la rue a suscité un énorme espoir dans de nombreux pays arabes.
En Jordanie, trois grandes manifestations ont eu lieu pour protester contre la cherté de la vie et réclamer la chute du gouvernement, malgré une série de mesures sociales annoncées par le pouvoir.

إضافة تعليق

انظر أيضا