العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Irak: L'ONU appelle au calme après une journée meurtrière à Bassora

Irak: L

DR

Le représentant des Nations Unies en Irak, Jan Kubis, a lancé, mercredi, un appel au calme dans la province de Bassora, qui fut la veille le théâtre de nouvelles manifestations ayant fait six morts.

Dans un communiqué, le représentant de l'ONU en Irak a appelé "au calme", exhortant "les autorités à éviter de recourir à une force létale disproportionnée contre les manifestants" qui réclament des services publics et des infrastructures plus performants.

Lors d'une conférence de presse, le général Jamil Al-Chommari, en charge des opérations à Bassora, a, en outre, fait état de "30 membres des forces de l'ordre blessés par des jets de grenades et d'objets incendiaires". Il a indiqué qu'un couvre-feu nocturne avait été imposé et des renforts déployés.  

Avant l'annonce des six morts, le Premier ministre Haider Al-Abadi avait affirmé avoir ordonné qu'"aucune balle réelle ne soit tirée" lors des protestations.  Les autorités ont affirmé dans le même temps prendre des mesures pour mettre fin à la crise sanitaire qui frappe la province pétrolière de Bassora, sans toutefois donner de détails.     

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا