انظر أيضا

آخر المقالات

France: Claude Guéant, l’ancien ministre de l'Intérieur condamné
دولي

France: Claude Guéant, l’ancien ministre de l'Intérieur condamné

L’ancien ministre français de l'Intérieur, Claude Guéant, et bras droit de Nicolas Sarkozy, a été condamné mercredi par la cour de cassation à un an de prison ferme pour détournement de fonds publics.


 La sentence est définitive. Il écope de deux ans d'emprisonnement, dont un  avec sursis, une mise à l’épreuve, 75.000 euros d’amende et une  interdiction d’exercer une fonction publique pendant cinq ans.

L'affaire, sur laquelle il a été jugé, porte sur des primes en espèce  versés chaque mois aux membres du cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère  l'Intérieur. Les juges lui reprochaient d’avoir prélevé cet argent (210.000  euros) illégalement sur une enveloppe destinée aux frais d'enquête et de  surveillance (FES) des policiers.

Environ 10.000 euros étaient versés par mois entre 2002 et 2004 à Claude  Guéant, accusé notamment d’en avoir gardé la moitié et d’avoir reversé le  solde à trois de ses collaborateurs.

Ce bras droit de l'ancien président Sarkozy est également poursuivi dans  l'affaire des fonds libyens versés par l'ex-leader libyen, Maâmmar  El-Gueddafi, pour le financement la campagne électorale pour la  présidentielle en 2007 de Nicolas Sarkozy.

Claude Guéant, qui fut aussi secrétaire général de l'Elysée sous la  présidence Sarkozy, a été mis en examen par justice le 7 mars 2015,  notamment pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée, en raison  d'un virement suspect de 500.000 euros à son bénéfice, en sa qualité de  directeur de campagne de Sarkozy.

Dans cette affaire, ce dernier a été mis en examen, il y a quelques mois,  pour "corruption passive", "recel de détournements de fonds publics  libyens" et "financement illégal de campagne électorale".

La police anticorruption avait souligné, dans son rapport, "l'usage  immodéré des espèces" de Claude Guéant, relevant qu'il n'avait retiré que  800 euros de ses comptes en près de 10 ans, entre 2003 et 2012.