العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

FMI: La Tunisie appelée à prendre des mesures décisives pour assainir les finances publiques et lutter contre l'inflation

FMI: La Tunisie appelée à prendre des mesures décisives pour assainir les finances publiques et lutter contre l

DR

Les membres du Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) ont appelé les autorités tunisiennes à prendre des mesures décisives et rapides pour assainir les finances publiques, lutter contre l'inflation et la baisse des réserves et assurer la stabilité macro-économique.

Dans un communiqué relayé par les médias tunisiens, l'institution de Bretton Woods a exhorté Tunis à entamer l'assainissement de son budget en précisant que "pour augmenter les dépenses d’investissement et les dépenses sociales, les mesures d’assainissement doivent donner la priorité au relèvement des recettes fiscales et à la limitation des dépenses courantes".  

Le Fonds recommande également aux autorités tunisiennes de renforcer le recouvrement de l’impôt, à appuyer les départs volontaires pour les fonctionnaires, à éviter les nouvelles augmentations salariales si la croissance ne dépasse pas les prévisions et à appliquer une hausse trimestrielle des prix des produits pétroliers.  

L'institution financière se félicite, en outre, du récent relèvement du taux directeur, notant qu'un nouveau durcissement de la politique monétaire sera nécessaire pour atténuer l’inflation. "La réduction des interventions sur le marché de change et l’assouplissement du taux de change contribueraient à améliorer le solde des transactions courantes et à reconstituer les réserves internationales", relèvent les membres du Conseil d'administration du FMI dans le communiqué.  

Et de poursuivre que des réformes supplémentaires s’imposent dans le secteur financier, recommandant par la même l'accélération des initiatives telle que l’adoption de lois facilitant la réduction des portefeuilles de prêts improductifs des banques. Ils relèvent aussi que les améliorations apportées au régime de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme aideront la Tunisie à pallier les insuffisances dans ce domaine.  

Par ailleurs, le FMI invite les autorités à redoubler d’efforts pour mener à terme la réforme de la fonction publique, optimiser la sélection et l’efficience des projets publics d’investissement, ainsi qu’améliorer la gestion des entreprises publiques. Ils rappellent également, que l’accent doit être mis sur la réforme du secteur de l’énergie, pour régler notamment, la question des subventions, et encouragent les autorités à progresser encore dans l’amélioration du climat des affaires, notamment en poursuivant la rationalisation du cadre réglementaire, ainsi qu’à promouvoir la bonne gestion publique et la transparence.    

Après avoir passé en revue les principaux indicateurs économiques de la Tunisie au titre de l'année 2018, l'institution financière estime que les perspectives à moyen terme pour l’économie tunisienne restent favorables, avec une croissance prévue de 4 % d’ici 2022. 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا