العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Erdogan n'exclut pas l'option militaire après le référendum kurde

Erdogan n

DR

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n'a exclu mardi aucune option - économique ou militaire - en réplique au référendum de lundi sur l'indépendance du Kurdistan irakien.

Dans un discours au palais présidentiel, il a souligné que la Turquie n'hésiterait pas à recourir à tous les moyens à sa disposition si la voie vers la paix était entravée, et il a ajouté espérer que le gouvernement du Kurdistan autonome d'Irak "retrouvera la raison".   Il a accusé le dirigeant kurde irakien Massoud Barzani de "trahison" et averti les Kurdes d'Irak qu'ils mourront de faim lorsque la Turquie décidera de retenir ses camions de marchandises de son côté de la frontière.   "La décision de ce référendum, qui a été prise sans consultations, est une trahison", a dit Erdogan, qui a de nouveau menacé de fermer le robinet au pétrole kurde qui s'écoule via la Turquie.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا