العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Confiance des ménages marocains: Léger rebond de l'ICM au 2ème trimestre 2018 (HCP)

Confiance des ménages marocains: Léger rebond de l

DR

L'indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l'opportunité à effectuer des achats de biens durables et de la situation financière, s'est établi à 87,3 points au 2ème trimestre, en légère amélioration par rapport à l'année précédente, où il a été à 85,8 points, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Par rapport au premier trimestre 2018, la confiance des ménages a connu une stabilité, avec cependant la persistance du même pessimisme par rapport aux perspectives du chômage, du coût de la vie et de l’épargne, précise le HCP dans une note d'information relatant les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages pour le 2ème trimestre 2018.

Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif au deuxième trimestre, à moins 5,4 points, en amélioration aussi bien par rapport au trimestre précédent que par rapport à une année auparavant où il était à moins 6,2 points et à moins 8,1 points respectivement, montrent les résultats de l'enquête.

 La note fait également ressortir qu’au cours des 12 prochains mois, 23,8% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 37,4% à un maintien au même niveau et 38,8% à une amélioration, notant que le solde d’opinion passe ainsi à 15 points, au lieu de 16,6 points le trimestre précédent et 11,1 points une année auparavant, ajoute la même source.

S’agissant de la perception de l’évolution du chômage, 74,7% contre 13% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois, estime le HCP, notant que le solde d’opinion est resté négatif, à moins 61,7 points au 2ème trimestre, en dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédent où il a enregistré moins 54,5 points que par rapport au même trimestre de l'année précédente (moins 54,3 points).

Pour ce qui est de l’achat de biens durables, 54,9% contre 29,1% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables, relève la note, ajoutant que le solde d’opinion relatif à cette composante est resté négatif, passant à -25,8 points au 2ème trimestre, après avoir été de -27,2 points un trimestre plus tôt et moins de 28,2 points le deuxième trimestre de 2017.

Quant à la troisième composante de l’ICM, à savoir l’évolution de la situation financière, 65,1 % des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 29,5% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 5,4% affirment épargner une partie de leur revenu, ajoute le HCP, qui note que le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à -24,1 points au 2ème trimestre, contre moins 25,2 points un trimestre auparavant.

L'enquête, qui évalue également l’évolution de la situation financière des ménages au cours des 12 derniers mois, montre que 28,2% d'entre eux contre 13% considèrent qu’elle s’est dégradée. Cette perception reste ainsi négative, avec un solde d’opinion de -15,2 au 2ème trimestre au lieu de -18,1 points enregistré un trimestre auparavant et -16,6 points un an plus tôt.

En revanche, le regard sur l’avenir de la situation financière des mêmes ménages demeure optimiste, relève le HCP, précisant qu'au cours des 12 prochains mois, 37% contre 8,8% des ménages, s’attendent à une amélioration de leur situation financière.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا