العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Au moins 50 morts dans une attaque près de Nassiria, dans le sud de l'Irak

Au moins 50 morts dans une attaque près de Nassiria, dans le sud de l

Au moins 50 morts dans une attaque près de Nassiria, dans le sud de l'Irak

Cinquante personnes au moins ont été tuées et plus de 80 autres blessées jeudi dans un triple attentat suicide commis dans le sud majoritairement chiite de l'Irak, près de la ville de Nassiria, a-t-on appris de sources policières et médicales.

 Une demi-douzaine d'assaillants déguisés en membres des forces de sécurité et circulant à bord de véhicules militaires volés ont participé à ces attaques, revendiquées par le groupe Etat islamique (EI). Elles ont visé un barrage de police et deux restaurants sur un grand axe routier proche de Nassiria.   Dans un communiqué de revendication diffusé par son agence Amak, l'EI affirme avoir tué des "dizaines de chiites".  

Les attaques du groupe terroriste sont rares dans le sud de l'Irak, où se concentre une grande partie de la production pétrolière du pays et où les forces de sécurité exercent un contrôle plus strict que dans le reste du pays.   Le directeur des autorités sanitaires de Nassiria, Djassim al Khalidi, a averti que le bilan pourrait s'alourdir car de nombreux blessés sont dans un état critique.  

L'attaque la plus meurtrière s'est produite dans un restaurant au sud-ouest de Nassiria. "Un assaillant a activé sa ceinture d'explosifs à l'intérieur du restaurant bondé et un groupe d'autres hommes armés a ouvert le feu et jeté des grenades sur les convives", a déclaré Ali Abdoul Hussain, colonel de police.   Plusieurs policiers ont été tués lors de l'attaque de leur barrage, mais le bilan reste confus.   Les forces de sécurité ont été placées en état d'alerte dans la plupart des provinces du sud du pays, dont celle de Bassorah, à la suite de ces attaques. 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا