العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Adoption par le parlement tunisien d’un projet de loi controversé sur la réconciliation administrative

Le Parlement tunisien a adopté mercredi soir, malgré la virulente opposition de plusieurs députés, un projet de loi défendu par le président Béji Caïd Essebsi mais décrié par la société civile car accusé de "blanchir les corrompus".

Ce projet dit "de réconciliation dans le domaine administratif" a été approuvé par 117 élus à l'issue d'une journée de débats houleux.

Ecoutez la correspondance de Mohammed Haddad:  00:01:04

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا