العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

A Jérusalem, les fidèles musulmans refusent les détecteurs de métaux israéliens

A Jérusalem, les fidèles musulmans refusent les détecteurs de métaux israéliens

Les fidèles musulmans ont refusé lundi, à l'appel des autorités religieuses palestiniennes, de se rendre sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem pour protester contre l'installation imposée par Israël de détecteurs de métaux aux entrées de ce lieu saint.

Israël a installé les détecteurs après une attaque à l'arme à feu vendredi dans la vieille ville de Jérusalem au cours de laquelle deux policiers israéliens ont été tués par trois Arabes israéliens, abattus ensuite par les forces de sécurité. La police a affirmé que les assaillants étaient venus de l'esplanade.

L'esplanade, troisième lieu saint de l'islam qui abrite la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher, était pratiquement vide lundi. Seuls quelques touristes et visiteurs juifs s'y sont rendus, selon une journaliste sur place.  Comme dimanche, des centaines de musulmans ont prié à l'extérieur de deux des entrées du site pour protester contre l'installation des détecteurs de métaux.  "Pour toi mosquée Al-Aqsa, nous sacrifions notre âme et notre sang", ont scandé les fidèles en signe de protestation à la fin de la prière. La police leur a ensuite demandé d'évacuer les lieux.

 Après l'attaque anti-israélienne, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait pris la décision exceptionnelle d'interdire vendredi et samedi l'accès à l'esplanade.  Il a décidé de la rouvrir dimanche après avoir ordonné d'y renforcer les mesures de sécurité en installant caméras et détecteurs de métaux, sans consulter le Waqf, l'organisme palestinien chargé des biens musulmans. 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا