العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Un an après les attaques, Youssef Chahed en visite à Ben Guerdane

DR

A l'occasion d'une cérémonie officielle, le Premier ministre tunisien a rendu hommage aux forces de sécurité et aux habitants qui ont repoussé l'offensive de Daesh le 7 mars 2016.

La ville tunisienne de Ben Guerdane se souviendra longtemps de cette date. Le 7 mars 2016, des attaques simultanées avaient frappé cette ville frontalière de la Libye. Il s'agit alors d'une offensive menée par un groupe armé se revendiquant de Daesh et dont les combattants étaient arrivés du territoire libyen. Cet assaut violent avait alors été repoussé par les forces de sécurité et par les habitants de Ben Guardane au prix de combats meurtriers. 

Lors d'une cérémonie officielle marquant le premier anniversaire de cette bataille, le Premier ministre, Youssef Chahed, a salué la réaction rapide des forces de l'ordre, mais aussi celle des habitants qui n'avaient pas hésité à prendre part aux combats.  Les attaques n'ont jamais été revendiquées, mais selon le gouvernement tunisien cet attentant visait à créer un "émirat" du groupe Etat islamique dans le sud de la Tunisie. 

« Aux habitants de (la ville) résistante de Ben Guerdane, votre victoire dans la bataille du 7 mars, la victoire de nos agents sécuritaires et de nos militaires, a été en réalité un tournant dans la lutte contre le terrorisme », a déclaré le Premier ministre tunisien. Son discours élogieux a toutefois été marqué par les protestations des habitants qui dénoncent le non-respect des promesses tenues par le gouvernement. 

Youssef Chahed a d'ailleurs annoncé plusieurs projets en faveur de la population locale, qui vit principalement du commerce de contrebande avec la Libye voisine. 

À Tunis, la correspondance de Mohamed Haddad:  00:01:12

 

 

 

 

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا