Actualits : International Imprimer cet article S'abonner au flux rss de cette rubrique Agrandir la taille de la policeReduire la taille de la police
Remaniement ministriel en Egypte, concession aux islamistes
Les militaires au pouvoir en Egypte ont procédé jeudi à un remaniement ministériel, une concession des généraux au parlement dominé par les islamistes.
Les changements concernent les ministères du Travail, de l'Education supérieure, de la Culture et des Affaires parlementaires mais aucun des nouveaux titulaires n'est membre des Frères musulmans, dont le parti de la Liberté et de la Justice (PLJ) est la première force au parlement.

La confrérie islamiste a longtemps réclamé le départ de l'actuel Premier ministre par intérim, Kamal al Ganzouri, et la formation d'une équipe gouvernementale reflétant mieux la composition du parlement, une exigence rejetée par le Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir depuis la chute du président Hosni Moubarak en février 2011.

Le CSFA s'est engagé à remettre le pouvoir à un président élu d'ici la fin juin. Le premier tour de l'élection présidentielle est prévu les 23 et 24 mai.

"Etant donné le délai limité, il a été accepté que ce gouvernement continue jusqu'à la présidentielle", a déclaré Essam el Erian, numéro deux du PLJ, estimant que ce remaniement reflétait "une tentative de contenir la crise entre le gouvernement et le parlement".

REUTERS
10/05/2012 14:34
    Partage sur Facebook Partager        
Lire aussi
Page : <<   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27   >>