Actualits : Sciences Imprimer cet article S'abonner au flux rss de cette rubrique Agrandir la taille de la policeReduire la taille de la police
Le Maroc veut devenir une plateforme aronautique pour l'Afrique
Le Maroc a affiché sa volonté de renforcer sa position sur le marché de la sous-traitance aéronautique, et devenir une plateforme pour l'Afrique, à l'occasion du 3e salon international de l'aviation à Marrakech (sud).
"Le Maroc s'affiche comme une plateforme pour l'industrie de l'aviation vers l'Afrique et les perspectives d'avenir sont prometteuses", a lancé le chef du gouvernement Abdelillah Benkirane à l'ouverture du salon mercredi, devant des exposants occidentaux, asiatiques et de hauts responsables militaires.

Ce salon, qui se tient du 4 au 7 avril dans la cité ocre dominée par l'Atlas, a été marquée par des parades aériennes effectuées par des appareils militaires F16 aux couleurs marocaines et des appareils militaires français.

Quatre F16 dernière version, faisant partie d'un premier groupe livré récemment par les Etats-Unis au Maroc, ont participé à cette démonstration suivie par de nombreuses délégations étrangères.

M. Benkirane s'est dit "fier" de la participation de l'armée de l'air marocaine essentiellement équipée par les Américains qui ont raflé il y a quelques années ce juteux marché de plusieurs milliards de dollars à la France, principal partenaire commercial et industriel du royaume.

Des représentants des armées de l'Afrique de l'Ouest ont assisté à l'inauguration du salon qui regroupe sur une superfice de 20 hectares une exposition de 75 appareils civils et militaires notamment des F1, F15, C130 et F16 modernisés pour l'armée marocaine.

Côté français, des exemplaires d'hélicoptères Puma, Gazelle et Alpha/jet figuraient parmi les exposants.

Nouveau venu sur le marché marocain, le canadien Bombardier était présent ainsi que Boeing et Cessna.

Bombardier a décidé fin 2011 d'investir au Maroc quelque 200 millions de dollars dans une unité de production de nouvelle génération.

Un secteur en pleine croissance

L'industrie étrangère de la sous-traitance aéronautique au Maroc est en expansion, avec un chiffre d'affaires actuel qui dépasse un milliard de dollars.

"En 2012, notre filière s'affirme comme une destination de choix des opérateurs dans le monde, crédibilisée par la présence de plus de 100 opérateurs (...) avec l'implantation cette année au Maroc de Bombardier, Thalès, SABCA (filiale belge de Dassault) et Mecachrome (leader de l'aérostructure)", a déclaré Hamid Benbrahim El Andaloussi, président du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales.

"On va doubler le nombre d'entreprises et notre chiffre d'affaires prochainement. Le secteur de l'aéronautique n'est pas en crise", a-t-il assuré.

Le commissaire général du Marrakech Air Show, le Français Frédéric Le Henaff, s'est dit convaincu de la "création d'une plateforme aéronautique africaine au Maroc qui aura pour vocation de devenir l'un des carrefours de cette industrie entre l'Afrique et le reste du monde".

Le patron de la Royal air Maroc (RAM) a abondé dans son sens, affirmant que sa compagnie, qui dessert de nombreux pays du continent africains, est disposée à offrir son expérience a ses consoeurs africaines.

"L'état de santé de la RAM s'améliore. Grâce à sa restructuration récemment engagée, elle va bien mieux que les années précédentes", a-t-il confié à l'AFP.

Les ministres des Transports de Libye, Mauritanie et Tunisie étaient présents à Marrakech.

"Ce Salon est une occasion de rencontrer les opérateurs" pour assurer notamment une "sécurité" dans la région, a déclaré à l'AFP le ministre mauritanien Yahia Ould Hadimine alors que les pays du Sahel sont en pleine instabilité.

"Le Maroc a fait de grands progrès" et "nous sommes venus pour profiter de son expérience en matière d'aviation civile car la Tunisie va aborder très prochainement avec l'Europe des discussions sur l'ouverture de son ciel dans le cadre de l'Open Sky", a indiqué le ministre tunisien du transport Karim Harouni.

Pour sa part, Yves Armel Collinot, chef des ventes pour la région du constructeur Cessna s'est dit confiant d'obtenir "des contrats dans une Afrique en pleine croissance", à l'issue de ce salon.



AFP
05/04/2012 7:06
    Partage sur Facebook Partager        
Lire aussi
Page : <<   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26   >>