Actualits : Sciences Imprimer cet article S'abonner au flux rss de cette rubrique Agrandir la taille de la policeReduire la taille de la police
Virus mutant H5N1: dbut d'une runion huis clos l'OMS Genve
Une vingtaine d'experts s'est réunie jeudi à huis clos au siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour déterminer si les scientifiques impliqués dans le développement d'une mutation du virus H5N1 capable de se transmettre entre humains peuvent publier leurs études.
La réunion, qui se poursuivra vendredi, a démarré à 09H00 locales (08H00 GMT), a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'OMS, Gregory Hartl.

Sur les 22 participants qui doivent assister à cette "consultation technique", 21 sont arrivés et un est en retard, a-t-il précisé.

Parmi les participants figurent les équipes des deux chercheurs ainsi que des représentants des journaux scientifiques Science et Nature qui auraient dû publier les résultats des études.

La réunion vise à atteindre un "consensus" entre les chercheurs, les études menées sur des changements du virus de la grippe H5N1 pour le rendre plus transmissible entre humains ayant soulevé des inquiétudes au sein de la communauté internationale sur les risques et utilisations abusives possibles.

Car si la grippe aviaire à virus H5N1 est surtout transmissible entre oiseaux, quand elle est transmissible à l'homme, elle est à 60% fatale, selon l'OMS.

La première équipe de chercheurs est implantée dans un laboratoire au centre médical universitaire Erasmus de Rotterdam (Pays-Bas). Elle avait annoncé en septembre avoir créé une mutation du virus de la grippe aviaire potentiellement capable, pour la première fois, de se transmettre facilement entre mammifères et potentiellement entre humains.

L'autre équipe se trouve à l'Université du Wisconsin (nord des Etats-Unis).

Ces scientifiques se sont toutefois accordés "pour cesser leurs recherches dans ce domaine pendant 60 jours afin de donner du temps à l'opinion internationale de s'exprimer", ont-ils dit dans une lettre publiée le 20 janvier par les revues Science et Nature.

En novembre dernier, le Bureau national américain de la science pour la biosécurité (NSABB) avait demandé à ce qu'une partie des résultats de la recherche sur le virus ne soient pas publiés dans Science et Nature.

Vendredi, l'OMS informera sur les éventuelles conclusions de la réunion.



AFP
16/02/2012 10:10
    Partage sur Facebook Partager        
Lire aussi
29/10/2014 11:20
18/09/2014 08:08
19/08/2014 12:28
27/10/2014 08:34
26/10/2014 08:35
25/10/2014 08:08
24/10/2014 09:45
23/10/2014 08:24
22/10/2014 09:58
19/10/2014 08:42
18/10/2014 09:43
17/10/2014 06:10
Page : <<   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27   >>