Actualits : Zoom Imprimer cet article S'abonner au flux rss de cette rubrique Agrandir la taille de la policeReduire la taille de la police
Au Scrabble ,ne perdez pas votre 'G' !
Une lettre, une simple lettre a menacé de mettre les Championnats du monde de Scrabble à feu et à sang.
 Un joueur thaïlandais, Challapat Itthi-Aree, a exigé que le joueur anglais Ed Martin soit emmené aux toilettes et fouillé au corps pour prouver qu’il n’avait pas caché un “G” qui avait mystérieusement disparu pendant la partie. Les juges ont statué en faveur de M. Martin, lui épargnant l’indignité d’une fouille et lui accordant la victoire d’un court point. Cet incident,le plus controversé depuis qu’un joueur avait été accusé d’avoir mangé une lettre, n’a rien changé aux résultats, poursuit le quotidien britannique. C’est le Néo-Zélandais Nigel Richards qui l’a emporté sur l’Australien Andrew Fisher, avec 95 points pour le mot omnified. C’est en anglais, en effet, que se disputait cette année encore l’événement, qui a rassemblé 116 concurrents venus de 44 pays. Nul besoin toutefois d’avoir entendu la langue de Shakespeare au berceau pour gagner. La plupart des concurrents l’emportent grâce à leur mémoire photographique, analyse Brett Smitheran. “Le jeu n’est pas une affaire de mots. La grande majorité des meilleurs joueurs sont des mathématiciens ou des programmeurs informatiques. Tout tient à la probabilité de voir sortir un ensemble de lettres qu’on puisse assembler sur le plateau”, estime le joueur britannique. Le vainqueur 2003, le Thaïlandais Panupol Sujjayakorn, pouvait juste soutenir une conversation de base en anglais avec ses concurrents. Le lauréat de cette cuvée, M. Richards, de langue maternelle anglaise, s’est quant à lui borné à qualifier sa victoire de “nice”. En quatre lettres.



Saida El moussadak
21/10/2011 12:56
    Partage sur Facebook Partager        
Lire aussi
Page : <<   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26   >>