العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Un accord pour sauver la planète ou pour sauver la face?

Un accord pour sauver la planète ou pour sauver la face?

C’était un peu la grande répétition avant la conférence de Paris prévue à la fin de l’année prochaine. Pendant une semaine, 196 pays se sont réunis à Lima, au Pérou pour la 20e conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques. A la fin, un accord, à l’arraché comme toujours, a été conclu et il a été surtout diversement apprécié. Pour l’Union européenne ou pour Ban Ki Moon, c’est par exemple un bon pas en avant. Pour les ONG, je cite l’un des porte-paroles d’Action Aid International : les résultats sont médiocres et les actes sont absents.
Invité : Célia Blauel, Maire adjointe à l’environnement et au développement durable de la ville de Paris

إضافة تعليق