Se connecter

Connectez-vous

Inscrivez-vous si vous n'avez pas de compte

Purge politique et attentats : quels coûts pour l'économie turque ?

Purge politique et attentats : quels coûts pour l

Prévisions de croissance à la baisse, inflation, chute de la lire : l'économie turque montre des signes de faiblesse. Est-elle suffisamment résiliente ?

  • Le dossier de la semaine

En 2016, la Turquie a connu une quinzaine d'attentats en 2016, et un coup d'état manqué, suivi par une purge politique.

L'imge sécuritaire de la turquie a été profondément écornée tout comme l'iamge politique avec une chasse aux sorcières qui touche tous les corps de métier, de l'enseignant au trader. Conséquence logique, le nombre de touristes a lourdement chuté. Une baisse de 26% en un an pour Istanbul selon Istanbul Culture and Tourism Directorate. Mais le pays a d'autres moteurs économiques de premiers plans, et une politique des grands chantiers qui tire la croissance. L'économie turque, est résiliente nous explique Sylvain Bellefontaine, économite à la banque BNP Paribas, analyste en risques et spécialiste de la Turquie. Ses propors viennent étayer un reportage de notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer. 

Twitter : https://twitter.com/Ecomedi1

Ajouter un commentaire