العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Mme Nohodjon Bakayoko

Mme Nohodjon Bakayoko

Mme Nohodjon Bakayoko, Directrice Générale de Ivoire Nobala et Commissaire Générale de la Foire Internationale d'Abidjan. Ces dernières années, elle a eu l'occasion de participer à plusieurs foires telles que la FIDAK (foire internationale de Dakar) au Sénégal, la FEBAK (foire expositions internationale de Bamako) au mali et les foires internationale des pays suivants : Congo Brazzaville, Nigéria, Togo, Benin… ou j'ai échangé avec les différents exposants présents. Ces participations ont été très enrichissantes et elle a trouvé opportun d’offrir une autre vitrine économique, une plateforme d’échanges à la Côte d’Ivoire que j'ai baptisé FIA (Foire Internationale d’Abidjan) dont la 1ère édition a eu lieu du 28 Avril au 10 Mai 2015 avec pour pays a l’honneur l’Algérie et la 2ème édition du 24 Mars AU 05 Avril 2016 dernier avec pour pays invité d’honneur la Royaume du Maroc au Palais des Sports de Treichville

Mme Nohodjon Bakayoko, Directrice Générale de Ivoire Nobala et Commissaire Générale de la Foire Internationale d'Abidjan.

إضافة تعليق

حلقات أخرى
Rokia Traoré
13/05/2016

Rokia Traoré

Rokia Traoré est une Bambara originaire de la région de Bélédougou. Elle se distingue par son style artistique mêlant tradition malienne (musique mandingue) et modernisme occidental. Ses musiciens utilisent surtout les instruments traditionnels : balafon, n'goni, karignan, guitare, djembé, yabara mais sa voix reste libre de s'éloigner des canons esthétiques établis..

En 2001, elle est l'une des nombreuses interprètes du titre Que serais-je demain ? en tant que membre du collectif féminin Les Voix de l'espoir créé par Princess Erika[3]. Très influencée par Billie Holiday, Rokia Traoré participe en 2005, aux États-Unis, au spectacle « Billie & Me », consacré à la vie de la chanteuse légendaire.

En 2009, elle remporte une Victoire de la musique dans la catégorie « musiques du monde » pour son album Tchamantché[4].

En 2015, elle fait partie du jury du 68e festival de Cannes.

Installée en France, à Amiens, dans les années 1990, elle est revenue vivre également à Bamako depuis quelques années.