العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Marrakech: dynamique écologique avant la COP 22

Marrakech: dynamique écologique avant la COP 22

Les chapiteaux du village de la COP22 sont dressés, les diplomates du monde entier s'apprêtent à poser leurs valises dans la cité ocre pour négocier un accord historique destiné à limiter le réchauffement du climat et la ville s'y prépare depuis des mois.

De nombreux projets tournés vers le développement durable devraient être présentés lors de la COP 22 à Marrakech, notamment les premiers bus électriques qui seront bientôt intégrés au réseau de transport public de la ville. La cité ocre fait ainsi office de "test" pour la stratégie nationale de développement des bus électriques, menée en partenariat avec l'usine chinoise Yangtse qui a produit la dizaine de bus importés par le Maroc à l'occasion de la COP22. En vertu de ce partenariat, le Maroc disposera d'ici un an ou deux de sa propre usine de bus électriques, ce qui permettra de fournir les grandes métropoles du Royaume mais aussi d'exporter à l'étranger.
En dehors des grands projets d'infrastructure de Marrakech, un vent écologique souffle également sur la société civile. De nombreux acteurs associatifs prennent des initiatives pour promouvoir un mode de vie plus durable tout en stimulant le tissu social et économique de la ville. C'est le cas de Pikala Bikes, une association née il y a quelques mois pour encourager la pratique du vélo et revaloriser les métiers du cyclisme. Labellisée COP 22, l'association est portée par de jeunes bénévoles qui ont réussi à obtenir le soutien de nombreux partenaires et des autorités locales.

Invités:
- Rachid Smidi, directeur-général de Marita, la société en charge de l'installation du réseau de bus électriques
- Cantal Baker, Rhossoune Errihi et Saad Jittou de Pikala Bikes (www.pikalabikes.com)

يتبع

إضافة تعليق