العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Lutte contre le réchauffement: les acteurs non-étatiques en première ligne

Lutte contre le réchauffement: les acteurs non-étatiques en première ligne

La ville d'Agadir, au Maroc, a accueilli du 11 au 13 septembre, le sommet Climate Chance, la grand messe annuelle de tous les acteurs non-étatiques sur le climat.

Dans la lutte contre le réchauffement climatique, les acteurs non-étatiques (collectivités, villes, entreprises, associations...) jouent à la fois les rôles de "thermomètre" et de "locomotive". Ce sont eux qui sont au plus près du terrain, et ce sont eux, aussi, qui se positionnent à l'avant-garde en matière de développement durable. Pourtant, les Etats rechignent encore à leur laisser une vraie place à la table des négociations internationales. La semaine dernière, à l'issue du Sommet Climate Chance qui s'est tenu à Agadir, les acteurs non-étatiques ont donc lancé un appel pour faire bouger les lignes. Dans leur déclaration finale, les participants exhortent la communauté internationale à redoubler d'efforts et à faire les bons choix pour sauver la planète. Les questions du financement et du développement de l'Afrique étaient au coeur des débats. Medi1 fait le bilan avec Ronan Dantec, Président de l'association internationale Climate Chance, qui organisait le sommet. 

إضافة تعليق

حلقات أخرى