العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

الحلقة : Magazines

l'Etoile jaune et le Croissant'' de Mohammed Aïssaoui

l

Pas un seul Arabe ne figure parmi les 23.000 «Justes parmi les nations» reconnus par Yad Vashem, l'institut israélien qui se consacre à la mémoire et à l'enseignement de la Shoah. Pas un seul musulman de France ou du Maghreb non plus. Comment cela est-il possible?
C'est en partant de ce constat qui le désole que Mohammed Aïssaoui a entamé une enquête délicate. Il passe ses journées dans les dépôts d'archives à La Courneuve, Fontainebleau, Bobigny, Alger, Oran et même au deuxième étage d'un commissariat de police où s'entassent les archives des renseignements généraux. Certains des interlocuteurs qu'il sollicite sont célèbres, comme Elie Wiesel, Serge Klarsfeld ou Philippe Bouvard

Pourtant, selon l'auteur, il y a bien eu en France des Arabes et des musulmans qui ont aidé des Juifs. Cette conviction - confortée par un faisceau d'indices qu'il a recueillis avec une patiente obstination - entraîne bien volontiers le lecteur. L'enquête tourne vite autour d'un homme qui le fascine, Kaddour Benghabrit, personnage riche et complexe. C'est lui qui a fondé la Grande Mosquée de Paris en 1926 - dont la création avait été décidée en hommage aux 70.000 musulmans morts pour la France pendant la Grande Guerre.

Il s'est exprimé au micro de Mounia Belarbi
.

إضافة تعليق

حلقات أخرى