العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Couper court au trafic de bois

Couper court au trafic de bois

Meubles, charpentes, parquets, planches et même pâte à papier... Aucun secteur n'est aujourd'hui épargné par le commerce illégal du bois. Une exploitation frauduleuse qui nuit aux pays lésés par le braconnage. Mais qui coûte encore plus à l’environnement. La déforestation des bassins tropicaux comme celui de l’Indonésie représente près de 20% des émissions de gaz à effet de serre. D’où l’importance de l’accord tout juste passé entre Jakarata et l’Union européenne pour mettre fin à ces saignées à blanc.

Invité : Frédéric Amiel, chargé de campagne sur le dossier des forêts chez Greenpeace France.
www.greenpeace.org

إضافة تعليق