العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Yémen: un mort dans des heurts entre police et manifestants à Aden

Yémen: un mort dans des heurts entre police et manifestants à Aden

Un manifestant a été tué et trois autres ont été blessés dans des affrontements mercredi à Aden, principale ville du sud du Yémen, entre les forces de sécurité et des centaines de manifestants antigouvernementaux, selon des sources hospitalières....

Le manifestant décédé, Mohammad Ali Alwani, avait été grièvement blessé par des tirs des forces anti-émeutes tentant de disperser des centaines de jeunes qui s'étaient regroupés sur une place servant de gare routière, selon un correspondant de l'AFP.
Le jeune homme a succombé à ses blessures à l'hôpital.
Les manifestants ont ensuite pris d'assaut le siège de la municipalité à Mansoura, un des quartiers d'Aden, et mis le feu à quatre voitures. Les forces de sécurité ont tiré pour disperser les manifestants, qui ont riposté en lançant des pierres sur les policiers, selon le correspondant de l'AFP.
Trois manifestants ont été blessés par balle pendant ces heurts, a déclaré un responsable de l'hôpital Naqib, où ils ont été admis.
"Ali, dégage", criaient les manifestants à l'adresse du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.
Des manifestants ont bloqué les rues de Mansoura avec des pneus enflammés.
Ces heurts sont intervenus alors que des affrontements ont opposé pour la quatrième journée consécutive des étudiants réclamant la chute du régime à des partisans du pouvoir à Sanaa.
Dans le même temps, des centaines de fonctionnaires des entreprises publiques ont poursuivi un mouvement de grève à Aden, réclamant le départ de leurs directeurs et une hausse des salaires, selon le correspondant de l'AFP.
Etat indépendant jusqu'en 1990, le sud du Yémen est le théâtre d'une contestation de Sudistes qui réclament l'autonomie voire l'indépendance.

إضافة تعليق

انظر أيضا