العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Washington et Londres bannissent les ordinateurs sur des vols de pays arabes

Washington et Londres bannissent les ordinateurs sur des vols de pays arabes

DR

Le Royaume-Uni a emboîté le pas mardi aux Etats-Unis en interdisant ordinateurs portables et tablettes dans les cabines d'avions en provenance de pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d'attentats "terroristes" dans un contexte de durcissement de la politique migratoire.

Des compagnies telles que Emirates ou Turkish Airlines assurant des vols directs depuis Dubaï ou Istanbul vers les Etats-Unis ont 96 heures à compter de mardi 07H00 GMT pour interdire à leurs passagers d'embarquer avec des appareils électroniques plus gros qu'un téléphone portable.   

Tous ces appareils (ordinateurs portables, tablettes, consoles de jeux, liseuses, lecteurs de DVD, appareils photos...) devront être placés dans les bagages en soute des avions, ont indiqué des responsables américains.

A compter de samedi donc, une cinquantaine de vols quotidiens de neuf compagnies aériennes (Royal Jordanian, EgyptAir, Turkish Airlines, Saudi Airlines, Kuwait Airways, Royal Air Maroc, Qatar Airways, Emirates et Etihad Airways) seront affectés au départ de dix aéroports internationaux: Amman, Le Caire, Istanbul, Jeddah, Ryad, Koweït, Doha, Dubaï, Abou Dhabi et Casablanca.

En revanche, l'interdiction britannique vise la Turquie, le Liban, la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie et l'Arabie saoudite et s'applique à tous les vols directs en provenance de ces pays et à destination du Royaume-Uni. Quatorze compagnies sont concernées, parmi lesquelles British Airways et EasyJet.  

"L'examen de renseignements indique que des groupes terroristes continuent de viser le transport aérien et cherchent de nouvelles méthodes pour perpétrer leurs attentats, comme dissimuler des explosifs dans des biens de consommation", a expliqué un responsable américain.

إضافة تعليق

انظر أيضا