العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

UEMOA: un taux de croissance de 4,3% en 2010

UEMOA: un taux de croissance de 4,3% en 2010

Le taux de croissance enregistré par l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2010 a atteint 4,3 pc, grâce à une bonne production agricole, à la vigueur de l'industrie minière et au regain de dynamisme du secteur des bâtiments et travaux publics. ...

"L'activité économique de l'Union a enregistré un taux de croissance honorable de 4,3 pc", indique le rapport annuel 2010 de la Commission de l'UEMOA, présenté au 15ème sommet de l'Union, tenu samedi à Bamako.
Le dynamisme de la croissance économique se répartit comme suit : Mali (5,8
pc), Burkina Faso (5,5 pc), Niger (4,6 pc), Guinée-Bissau (4,5 pc), Togo (3,5pc), Sénégal (3,4 pc), Côte d'Ivoire (3 pc) et Bénin (2,8 pc).
Le taux d'inflation annuel moyen de l'UEMOA sur l'ensemble de l'année est, quant à lui, estimé à moins de 3 pc, conforme à la norme fixée par le "Pacte de convergence" établi par les pays de cet ensemble régional.
Selon le rapport, des efforts ont été fournis en 2010 par la Commission de
l'UEMOA pour soutenir la production agricole, développer les infrastructures,
encourager le secteur industriel et améliorer les conditions de vie des populations.
"Dans ce sens, les avancées réalisées en 2010 ont permis d'engranger des acquis au niveau économique, monétaire et financier, afin de lancer nos Etats sur les rampes du développement", a déclaré le président en exercice de l'UEMOA, Amadou Toumani Touré.
M. Touré a souligné que les perspectives de croissance de l'Union sont jugées
favorables pour 2011 avec un taux de croissance prévu à 4,5 pc.
"Toutefois, a prévenu le chef de l'Etat malien, l'évolution des prix, notamment des denrées alimentaires, devrait continuer à retenir toute notre attention et faire l'objet d'une surveillance particulière, compte tenu des variations souvent rapides de ces prix et de leur impact négatif sur nos populations".

إضافة تعليق

انظر أيضا