العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Turquie : le parti majeur pro-kurde boycotte le Parlement

DR

La principale formation pro-kurde de Turquie, le Parti démocratique des peuples (HDP), a annoncé dimanche qu'il cessait toute activité au Parlement, suite à la mise en détention, vendredi, de neuf de ses députés, dont ses deux co-présidents.

Le HDP, troisième parti de Turquie avec 59 députés, a précisé dans un communiqué que ses parlementaires “ne contribueront plus aux séances du Sénat, ni au travail des commissions”.

Dans la nuit du jeudi au vendredi, la police turque a interpellé neuf députés de la formation pro-kurde, dans le cadre d'une enquête "antiterroriste" liée au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Ankara reproche aux députés du parti d'avoir refusé de témoigner dans des dossiers "liés à la propagande terroriste".

Les pays pays occidentaux ont exprimé leur inquiétude face à ce nouveau tour de vis qui “affaiblit la démocratie en Turquie”, selon un communiqué de l'UE. La Turquie a donc convoqué l'ensemble des ambassadeurs des pays de l'Union européenne pour leur faire “ des derniers développements enTurquie”.

A Istanbul, le récit de notre correspondante, Anne Andlauer :

00:01:13

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا