العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Tunisie: l'ancien Premier ministre Mehdi Jomaa annonce la création du parti "Al-Badil"

Tunisie: l

DR

L'ancien Premier ministre tunisien, Mehdi Jomaa, a annoncé, mercredi, la création du parti "Al-Badil Ettounsi", dans une conjoncture nationale "délicate et confuse".

parti "Al-Badil Ettounsi", dans une conjoncture nationale "délicate et confuse".     M. Jomaa a souligné, au cours d'une conférence de presse, avoir déposé le dossier pour la formation d'un parti "centriste, réaliste et démocrate", qui s'assigne comme mission de porter "les véritables attentes" des Tunisiens. 

   Agé de 54 ans, Mehdi Jomaa avait conduit le gouvernement tunisien entre janvier 2014 et février 2015, dans un contexte de vive tension politique et sociale résultant de l'assassinat de deux figures de l'opposition et de la grogne de la rue contre la coalition de l'époque, menée par les islamistes d'Ennahda. 

   A la suite des élections législatives et présidentielles de l'automne 2014, il quitta le gouvernement pour intégrer le Club de Madrid, avant de constituer le think-tank "Tunisie Alternatives", qui sera le noyau du parti "Al-Badil". 

   Aujourd'hui, Mehdi Jomaa, qui s'appuie sur plusieurs de ses anciens ministres et de jeunes hauts cadres, veut réconcilier les citoyens avec la pratique politique, ternie, selon lui, par "le népotisme et la corruption". 

   L'ancien chef de gouvernement précise que sa formation cherchera à cultiver "l'espoir au lieu de la déception", à "rétablir l'autorité de l'Etat" et à "bâtir une assise partisane et non pas une clientèle électorale". 

   Au vu des turbulences que traversent la région et le monde, Mehdi Jomaa assure, par ailleurs, que son pays se doit de préserver de bons rapports avec "l'ensemble des pays frères et amis", en déterrant les fondamentaux ayant guidé la diplomatie tunisienne depuis des décennies.    Dans son acte constitutif, +Al-Badil+ propose aux Tunisiens "une vision prospective globale, à même de changer la réalité du pays dans tous les domaines, dans la continuité du mouvement de modernisation et de réforme".

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا