العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Tahar Ben Jelloun, lauréat du Prix de la Paix Erich Maria Remarque

Tahar Ben Jelloun, lauréat du Prix de la Paix Erich Maria Remarque

L'écrivain franco-marocain Tahar Ben Jelloun a été récompensé par le Prix de la Paix Erich Maria Remarque pour son oeuvre favorisant la coexistence pacifique entre les cultures chrétienne et islamique, a annoncé mardi son éditeur français Gallimard....

Le Prix de la Paix, qui sera remis au lauréat le 16 septembre à l'hôtel de ville d'Osnabr ck (nord-ouest de l'Allemagne), récompense tous les deux ans l'auteur du meilleur essai journalistique, du meilleur texte ou du meilleur roman portant sur le thème de «la paix intérieure et extérieure».
En 2009, il avait été attribué à l'auteur suédois Henning Mankell.
Le jury a choisi cette année Tahar Ben Jelloun pour son oeuvre «favorisant la coexistence pacifique entre les cultures chrétienne et islamique, notamment à travers son dernier essai portant sur le printemps arabe», a indiqué Claus Rollinger, président du jury et recteur de l'université d'Osnabr ck.
Dans son essai intitulé «L'étincelle. Révolte dans les pays arabes», publié le 6 juin en France, en Italie et en Allemagne, l'auteur analyse les révolutions en marche en Tunisie, Egypte, Libye et Syrie dans un livre écrit à chaud.
Cet essai est accompagné d'une courte fiction, «Par le feu», dans laquelle Tahar Ben Jelloun rend un superbe hommage au Tunisien Mohamed Bouazizi, le vendeur de légumes qui s'était immolé le 17 décembre 2010, déclenchant la révolte qui a chassé du pouvoir le président Zine El Abidine Ben Ali un mois plus tard.

إضافة تعليق

انظر أيضا