العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Syrie: la Turquie continue de cibler les combattants Kurdes, Washington s'inquiète

DR

La Turquie a prévenu lundi qu'elle continuerait de frapper les combattants kurdes dans le nord de la Syrie tant qu'ils n'auraient pas reculé à l'est de l'Euphrate. Le Pentagone a jugé ces affrontements "inacceptables".

L 'opération "Bouclier de l'Euphrate", lancée par la Turquie le 24 Août dans le nord de la Syrie, devrait continuer. "Les YPG (Unités de protection du peuple kurde) comme les Etats-Unis l'ont promis, et eux-mêmes l'ont déclaré, doivent repasser à l'est de l'Euphrate dès que possible, et tant qu'ils ne le feront pas ils resteront une cible", a affirmé ce lundi le ministre des Affaires étrangères de la Turquie, Mevlüt Cavusoglu.

Ces déclarations ont provoqué une réaction immédiate des Etats-Unis. Le Pentagone a qualifié les affrontements entre la Turquie et les forces arabo-kurdes soutenues par les Etats-Unis en Syrie d'"inacceptables", et a appelé toutes les parties à cesser les combats.  

Quelques heures avant les déclarations du ministre turc ce lundi, des avions de combat turcs ont bombardé des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, a rapporté l'agence de presse progouvernementale Anadolu. Des avions turcs "ont détruit des positions de l'organisation terroriste séparatiste" kurde dans la région de Gara, dans le nord de l'Irak, a annoncé Anadolu en référence au PKK. 

Ecoutez l'analyse de Fabrice Balanche, universitaire, chercheur au Washington Institute for Near East Policy:  00:00:45

 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا