العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Séisme de magnitude 5,4 en Corée du Sud

Séisme de magnitude 5,4 en Corée du Sud

DR

Un séisme de magnitude 5,4 a été enregistré mercredi dans le sud-est de la Corée du Sud et ressenti dans l'ensemble du pays, ont annoncé les autorités locales qui ont décidé le report d'un examen national fondamental pour les lycéens.

Sept personnes ont été blessées, a indiqué le ministère sud-coréen de l'Administration publique, tout en avertissant que ce bilan risquait de grimper.   Le séisme, un fait très rare dans ce pays, s'est produit selon l'agence météorologique coréenne à la profondeur relativement réduite de neuf kilomètres vers 14H30 (05H30 GMT) près de la ville industrielle de Pohang, siège de Posco, le quatrième producteur mondial d'acier.    

Des images postées sur les réseaux sociaux ont montré certaines vitrines de magasins brisées, ainsi que des voitures endommagées par des chutes de briques et des crevasses dans le sol.   Ressentie dans tout le pays, y compris à Séoul, cette secousse est intervenue à la veille de l'examen national d'entrée dans les universités, au cours duquel les lycéens jouent chaque année leur avenir.

  Le ministère de l'Education a annoncé en soirée que l'examen serait reporté d'une semaine car certains établissements scolaires avaient été endommagés, a rapporté l'agence Yonhap, précisant que c'était la première fois qu'un désastre naturel suscitait une telle décision.  

Chaque année, le pays prend toutes les précautions pour assurer la tranquillité des étudiants pendant les examens annuels. A Séoul, les marchés financiers et de nombreuses entreprises ouvrent plus tard afin d'épargner les embouteillages aux candidats. Durant l'épreuve de langue, les atterrissages et décollages d'avions sont interrompus durant trente minutes.   Certains redoutaient que des répliques, dont l'une a été mesurée à 4,3 deux heures après la secousse principale, ne viennent perturber le déroulement de cette journée. Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak-Yeon avait dans un premier temps ordonné le déploiement de "toutes les ressources gouvernementales possibles" pour aider les lycéens.    

La secousse n'a pas interrompu l'activité des réacteurs nucléaires situés dans la zone.     La péninsule coréenne enregistre très peu de séismes d'importance. Mais l'activité sismique est suivie de très près au Sud car une secousse sismique est souvent le premier signe d'un essai nucléaire au Nord.     Le séisme le plus fort enregistré au sud avait été une secousse d'une magnitude de 5,8, en septembre 2016, dans la ville de Gyeongju.  

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا