العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Rentrée scolaire: Ruée vers les librairies de Rabat

Rentrée scolaire: Ruée vers les librairies de Rabat

Rentrée scolaire: Ruée vers les librairies de Rabat

Avec la rentrée scolaire qui démarre, les librairies de Rabat ont connu, ce vendredi, un afflux massif des parents d'élèves pour s'approvisionner en manuels et fournitures scolaires.

En effet, toutes les librairies et papeteries de la capitale sont en proie à une intense effervescence, où parents et élèves s'activent à l'achat des manuels scolaires en particulier les livres importés, programmés par certains établissements d'enseignement privé.   Dans l’ensemble, cette année les prix des livres et fournitures scolaires restent inchangés par rapport à ceux appliqués l'année précédente, selon certains libraires, tandis que les parents d'élèves affirment que les prix des livres importés connaissent un écart entre les librairies.  

A cet égard, Hamid El Mzoughi considère que la rentrée scolaire se passe dans de bonnes conditions cette année, déplorant le manque de certains manuels d’Education islamique et qui ne sont toujours pas disponibles sur le marché, ajoutant qu'il a dû se rendre à trois librairies avant d'acheter ce dont il avait besoin.  

Il a, également, fait savoir qu'il existe une disparité entre les prix des manuels scolaires accrédités par le ministère et ceux importés, relevant que certains libraires profitent de la situation du moment que le ministère de tutelle n'augmente pas les prix de ces livres.   Les prix de livres varient, a souligné pour sa part Imad El Janati précisant que la non disponibilité de certains manuels scolaires met dans l'embarras les élèves et les familles devant les professeurs qui exigent d’apporter les manuels et les fournitures scolaires dans les plus brefs délais.    

De son côté, Kamal Abdelghafour, un délégué commercial dans l’une des bibliothèques de Rabat, a signalé le retard qui a marqué la publication des éditions peaufinées de certains curriculums, dont le manuel de l’éducation islamique de la 2ème année de l’enseignement primaire jusqu’à la 3ème année du secondaire collégial, ainsi que celui de langue française à partir de la 5ème année primaire jusqu’à la 3ème année du secondaire collégial.     S’agissant des prix, ces derniers ne peuvent être manipulés étant donné qu’ils sont fixés à l’avance par le ministère de l’éducation nationale, a fait remarquer M. Abdelghafour.  

La rentrée scolaire au titre de l’année 2017-2018 commencera dans le cadre de la mise en œuvre du système de l’éducation et de formation et de la recherche scientifique, selon les principes qui considère l’école en tant que centre de la réforme et appelle à sa promotion par le biais de cinq composantes primordiales axées sur l’élève, le professeur, l’administration pédagogique, les familles, ainsi que les espaces et les équipements. 

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا