العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Quelque 60 disparus à Bahreïn, démission de députés chiites

Quelque 60 disparus à Bahreïn, démission de députés chiites

Une soixantaine de personnes ont disparu après le démantèlement par la police bahreïnie d'un campement de manifestants, jeudi aux premières heures, a déclaré un député de l'opposition chiite....

Ibrahim Mattar a aussi dit que le Wefaq, principal bloc chiite, allait quitter le Parlement.
"Tous les membres vont démissionner. La décision est prise", a-t-il annoncé à Reuters.
L'armée a averti jeudi qu'elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et elle a invité la population à éviter le centre de la capitale, Manama, a déclaré à la télévision un porte-parole du ministère de l'Intérieur.
Inspirés par les révolutions en Tunisie et en Egypte, des Bahreïnis, essentiellement issus de la majorité chiite, ont manifesté depuis lundi pour réclamer des réformes politiques et sociales dans ce royaume dirigé par une famille régnante sunnite.

إضافة تعليق

انظر أيضا