العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Poutine avance son nouveau plan pour la Syrie avec des "zones sécurisées"

Poutine avance son nouveau plan pour la Syrie avec des "zones sécurisées"

DR

Vladimir Poutine a prôné mercredi la création de "zones sécurisées" en Syrie, dernière initiative en date de Moscou destinée à "pacifier" ce pays en guerre et à convaincre les pays soutenant les rebelles de les inciter à négocier.

  Ce plan russe, apparu au grand jour la veille pendant une conversation téléphonique entre le président russe et son homologue américain Donald Trump, devait être discuté à Astana où sont réunis rebelles, représentants du président Bachar al-Assad, diplomates russes, turcs et iraniens de haut rang, ainsi que l'émissaire spécial de l'ONU, Staffan de Mistura.    

Les rebelles ont toutefois annoncé mercredi leur retrait de ces discussions au Kazakhstan tant que l'armée syrienne n'aura pas cessé ses bombardements.    

Recevant son homologue turc Recep Tayyip Erdogan dans la station balnéaire de Sotchi, sur les bords de la mer Noire, Vladimir Poutine a déroulé son plan visant à "une plus grande pacification" de la Syrie, en guerre depuis six ans, et à "un renforcement du cessez-le-feu".    

Pour cela, il s'agit de créer des "zones sécurisées" ou zones dites "de désescalade", un terme flou qui pourrait s'approcher de l'idée d'une zone tampon sans toutefois impliquer de déploiement massif de soldats pour assurer le cessez-le-feu. Seule précision du chef de l'Etat russe : ces zones devront en même temps devenir des zones d'exclusion aérienne, "à condition qu'il n'y ait aucune activité militaire dans ces zones".

إضافة تعليق

انظر أيضا