العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Plus de fumée au dessus du volcan

Plus de fumée au dessus du volcan

L'éruption de Grimsvotn serait en train de s'achever...

Selon l'institut météorologique islandais, depuis cette nuit, il y a des signes qui montrent que l'éruption est vraiment en train de se terminer. Selon un responsable de l'institut "il n'y a plus de fumée détectée depuis 03h00 gmt, lesdernières volutes datent de 02h10 gmt et depuis lors, il semble que c'est essentiellement de la vapeur qui sort du cratère". Toutefois les géophysiciens n'ont pas encore conclu que l'éruption était terminée, a-t-il précisé.
Le trafic aérien est paralysé aujourd'hui à Berlin et dans le nord de l'Allemagne en raison du nuage de cendres crachées par un volcan islandais. Les deux aéroports de la capitale allemande ont fermer pour une durée indéterminée, ont annoncé les autorités de la sécurité aérienne. L'aéroport de Hambourg était déjà fermé jusqu'à nouvel ordre, mais celui de Brême a rouvert et celui de Hanovre, également dans le nord, n'était pas concerné.
Sept cents vols sur 8 000 devraient être annulés au-dessus de l'Allemagne mercredi, selon l'organisation européenne de la sécurité aérienne Eurocontrol. Mardi environ 500 vols, sur quelque 29 000 programmés, avaient été annulés en Europe. Les perturbations les plus sévères devaient toutefois être évitées, les plus grands aéroports du pays, Francfort (ouest) et Munich (sud), qui servent de plate-forme en Europe, ne sont pas touchés. Le ministre des transports a assuré que la situation devrait s'améliorer dans la journée.
Dans le reste de l'Europe, le trafic devrait revenir à la normale alors que la Commission européenne a exclu mardi une fermeture de grande ampleur de l'espace aérien européen, comme en avril 2010. Le nuage devrait toucher mercredi la Belgique et l'extrême nord de la France, mais ces régions sont classées "bleues", c'est-à-dire que la concentration serait tellement faible que le trafic aérien pourrait se poursuivre. L'Ecosse était en revanche classée "zone rouge", entraînant une recommandation de suspension de vols. Au lendemain d'importantes perturbations en Ecosse, le trafic revenait également à la normale au Royaume-Uni.

إضافة تعليق

انظر أيضا