العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Plus de 36.000 ont débarqué sur les côtes italiennes depuis janvier

Plus de 36.000 ont débarqué sur les côtes italiennes depuis janvier

Un total de 36.884 migrants, dont 5.551 mineurs non-accompagnés, ont débarqué sur les côtes italiennes depuis le début de l'année jusqu’au 2 mai, soit une hausse de 35 pour cent par rapport à la même période de 2016, selon les statistiques du ministère italien de l’intérieur.

La majorité des migrants (9.294) ont été transférés suite à des opérations de secours vers le port d’Augusta, suivis de ceux de Catane (5518) et de Pozzallo (3512), au sud de l’Italie, précise la même source, selon laquelle les Nigérians occupent le premier rang des migrants arrivés sur les côtes de la péninsule.  

Ces statistiques ont été rendues publiques au moment où la polémique fait rage au sujet d’associations soupçonnées de liens avec les passeurs. En effet, il y a quelques jours, le procureur de la région sicilienne de Catane (sud de l’Italie), Carmelo Zuccaro, avait déclaré détenir la preuve que la dizaine d’organisations humanitaires opérant en Méditerranée pour secourir des bateaux de migrants en difficulté faisait partie d’un réseau et qu’elles étaient de mèche avec des passeurs libyens.  Tout en se disant incapable d’enquêter pour étayer ce qui ne relève encore que de l’hypothèse, il a maintenu ses accusations. Ses certitudes ont fait réagi les deux mouvements populistes italiens, le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue du Nord, qui affirmaient qu’il y avait bien quelque chose de louche concernant les sauvetages inopinés des migrants en mer.

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا