العضوية

تسجيل الدخول

اشترك إذا لم يكن لديك حساب

Maroc: le Roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres

Le Roi du Maroc Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal à Tanger, un Conseil des ministres au cours duquel ont été adoptés trois projets de lois organiques et un projet de décret-loi.

Le premier projet de loi organique fixe les conditions et les modalités d'exercice du droit de grève. Ce projet définit les conditions et les modalités d'exercice du droit de grève dans les secteurs public et privé et dans les services vitaux.

Le second projet de loi organique concerne la mise en oeuvre du caractère officiel de la langue amazighe. Il définit les modalités de son intégration dans le secteur de l’enseignement, la législation, l’action parlementaire, l’information et la communication, la création culturelle et artistique, dans les établissements publics et collectivités territoriales et dans les espaces et les services publics.

Le troisième projet de loi organique est relatif à la création du Conseil national des langues et de la culture marocaine. Il définit les attributions de ce Conseil, sa composition et les modalités de son fonctionnement. 

Par ailleurs, le Souverain a présidé, lundi au Palais Royal de Tanger, une séance de travail consacrée au secteur énergétique et principalement au programme national de développement des énergies renouvelables. 

 Au cours de cette séance de travail, le Roi Mohammed VI a pris acte de l’aboutissement du volet institutionnel, par la promulgation des nouvelles lois régissant MASEN, L’ONEE et L’ADEREE (Agence Nationale pour le Développement des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique), telles que publiées au bulletin officiel du Royaume. 

Ecoutez l'analyse de Mustapha Bakoury, Président du directoire de MASEN:  00:00:50

يتبع

إضافة تعليق

انظر أيضا